InstagramFb

L'arrivée d'un chiot : conseils pour bien démarrer

Vous allez accueillir un nouveau compagnon au sein de votre foyer ?

Voici quelques conseils pour bien vous y préparer.

La préparation

Il est important de se poser plusieurs questions avant l’arrivée de votre chiot.

Où va-t-il dormir ? Où va-t-il manger ? Quels jouets choisir ? Quelles seront les règles à respecter ? Etc

Voyons cela ensemble point par point.

Où va t'il dormir ?

Pour l’emplacement du panier de votre futur chiot, je vous conseille de choisir un endroit calme, où il y’a peu de passages.

Quand votre chiot ira se réfugier dans son panier ce sera pour se reposer et être tranquille. On évite donc de le mettre en plein milieu d’un couloir par exemple et on prévient les enfants de ne pas le déranger lorsqu’il dort dans son panier.

Concernant le choix du panier en lui-même, à vous de choisir cela n’a pas trop d’importance en soit. Du moment qu’il convient à un chiot. Pensez à prévoir une taille suffisante, il ne faut pas oublier que petit deviendra grand.

Les paniers en plastiques ont un côté pratique, ils sont solides, se lavent facilement. Avec un bon coussin ou une bonne couverture à l’intérieur votre chiot sera ravi.

Où va-t-il manger ?

De même que pour son coin repos, l’idéal est de placer ses gamelles dans un espace plutôt tranquille.

Quant au choix des gamelles, on privilégiera plutôt l’inox ou la céramique.

Une pour l’eau et une pour la nourriture bien entendu.

Chiot carlin
Puppy 1207816 1920
Dogue de bordeaux 1047521 1920

Quels jouets choisir ?

Votre chiot va découvrir son environnement en mordillant. C’est un comportement normal. Il aura également besoin de muscler sa mâchoire en mastiquant.

Autant satisfaire ses besoins avec des jouets pour éviter qu’il ne le fasse sur votre mobilier !

Je vous conseille donc de choisir des jouets résistants adaptés à son âge.

N’hésitez pas à varier les jouets. Certains peuvent lui être donné qu’en votre absence (jouets d’occupation type KONG par exemple), d’autres réservés aux parties de jeux avec vous (corde à tirer par exemple)…

Vous pouvez également lui laisser de temps en temps des branches de bois verts que vous aurez ramassé lors d'une balade en forêt. Il se fera un plaisir de les mastiquer, déchiqueter... et il vaut mieux que ce soit cela qu'un pied de chaise... Attention toutefois à éviter les résineux (sapin, pin...), le bouleau et les bois manufacturés.

Quelle alimentation choisir ?

Aujourd’hui il y’a plusieurs façon de nourrir son compagnon.

Les croquettes, la nourriture humide, le BARF…

Si votre choix se porte sur les croquettes, je vous invite à consulter mon article sur ce sujet en cliquant ici.

Vous pouvez également retrouvez les croquettes PREMIUM que je propose dans la rubrique boutique.

Quelles friandises choisir ?

Que ce soit en récompenses pour l’éducation ou juste pour le plaisir, il existe une grande variété de friandises.

On trouve aujourd’hui des friandises 100% naturelles, saines et sans colorants. Vous pouvez également vous amusez à en fabriquer vous-mêmes.

Bien entendu, cela reste des friandises. Elles ne doivent pas être données en trop grande quantité sinon votre chiot risque de vite grossir !

Vous pouvez également trouver des bois de cerf qui sont idéaux pour satisfaire le besoin de mastiquer de nos chiots.

Je vous conseille de choisir des bois de cerf fendus qui sont plus adaptés aux petites dents de nos chiots !

Chiot golden
Samoyede chiot
Chiot mignon

Le collier et la laisse

A vous de choisir en fonction de vos gouts. Les modèles en nylon ajustable sont plutôt pratiques car on peut les adapter au fur et à mesure que notre chiot grandit. La longueur de laisse sera de l'ordre de 2m environ.

Je vous conseille d’habituer votre chiot au port du collier et de la laisse dès son arrivée.

Pour cela, commencez par lui mettre son collier sur de courtes périodes. S’il semble gêné et tente de l’enlever, faites le jouer pour détourner son attention et associer à quelque chose d’agréable.

Retirer lui le collier et remettez-lui plus tard. Petit à petit augmentez la durée.

De même pour la laisse.

Après il faudra lui apprendre à marcher correctement en laisse et à ne pas tirer ! Et oui cela s’apprend. Ce n’est pas naturel pour notre chien de marcher avec cet accessoire qui l’empêche de renifler tout ce qu’il souhaite.

Plus vous commencerez tôt mieux c’est !

Quelles seront les règles à respecter ?

Et oui, il est important de se mettre d’accord avant l’arrivée de la bouille craquante pour offrir un cadre sain et cohérent à notre chiot dès le départ !

Si vous savez que plus tard vous ne voulez pas qu’il aille dans telle pièce, faites-lui respecter cette règle dès le départ. Vous pouvez vous aider d’une barrière bébé au départ pour faire respecter cette règle en votre absence.

Il en est de même pour le canapé. Même s’il est petit et tout mignon aujourd’hui, il deviendra grand ! Si vous ne voulez plus qu’il monte sur le canapé une fois adulte, il sera beaucoup plus compliqué de lui faire comprendre si vous l’y avez autorisé lorsqu’il était chiot !

Le jour J : l'arrivée du chiot

Le grand jour est arrivé !

Votre chiot ne sera surement pas habitué à la voiture. Si vous pouvez être accompagné pour le voyage ce serait idéal. Ainsi il ne sera pas tout seul pour ce premier trajet en voiture.

Avant de repartir de son ancienne maison, prenez quelques instants pour faire connaissance. Posez quelques questions à son éleveur pour connaître ses habitues, le nombre de repas par jour, son alimentation actuelle…

Il faut éviter un changement brusque d’alimentation. Cela pourrait provoquer des troubles digestifs.

Si possible, demander à l’éleveur de vous laisser un jouet ou une petite couverture portant l’odeur de sa fratrie.

Ce sera rassurant pour lui de retrouver cette odeur dans sa nouvelle maison.

De retour chez vous, ce n’est pas chose aisée mais essayez d’être calme, rassurant et laissez-le découvrir son nouvel environnement.

Montrez-lui ses gamelles, son panier (profitez-en pour y déposer le jouet ou la couverture portant l’odeur de sa fratrie).

S’il souhaite se reposer, laissez-le faire et expliquer à vos enfants qu’ils doivent le laisser tranquille pour le moment.

Puppy 1082141 1920
Rottweiler 1785760 1920
Bichon maltais 1

La première nuit

La première nuit est souvent difficile. Avant de le coucher, en plus du jouet/couverture portant l’odeur de sa fratrie, n’hésitez pas à lui laisser un tee-shirt portant votre odeur. Cela suffit parfois à réconforter notre petit compagnon.

Est-ce que votre chiot peut dormir dans votre chambre juste les premières nuits pour le rassurer ?

Je ne vous le conseille pas.

Si vous décidez de le faire dormir avec vous, dans ce cas ce sera pour toujours.

Rappelez-vous des règles que vous deviez fixer un peu plus haut. Elles doivent être cohérentes et constantes ! Il ne comprendra pas pourquoi d’un coup il n’a plus le droit d’accéder à votre chambre.

Si vous le faites dormir à l’endroit prévu, en dehors de votre chambre, il se peut que vous l’entendiez pleurer. Cela peut même durer plusieurs nuits d’affilée.

Il se retrouve dans un nouvel environnement et peut s’y sentir un peu perdu mais je vous rassure il va très vite s’y habituer !

S’il pleure dans la nuit, ne cédez pas et n’allez pas le voir. C’est très difficile et vous serez surement tenté d’aller le voir pour le réconforter. Mais ce comportement ne fera qu’envenimer les choses. Il aura vite fait de comprendre que pour que vous veniez, il suffit de pleurer. .

L'éducation

Apprendre les ordres de base à votre chiot est primordial.

Ainsi la cohabitation ne sera que meilleure. Vous pouvez facilement commencer dès son arrivée par le « assis » au moment de la gamelle par exemple.

Toute occasion est bonne à prendre !

Autre point très important, on vous dira très certainement de ne pas le sortir avant son vaccin qui tombe souvent à 3 mois.

Mais ce serait une terrible erreur !

La période de socialisation du chiot s’étale environ de sa 8ie semaine à la 12-14ie semaine.

Pendant cette période, plus votre chiot aura vécu d’expériences mieux ce sera pour la suite.

L’habituer à de nombreux bruits (aspirateurs, robots ménagers…), voir des voitures, des vélos, du monde (adulte, enfant, personnes âgées…), d’autres chiens et animaux.

(Pour ne pas prendre de risque vis-à-vis de sa santé assurez-vous de ne pas fréquentez des lieux à risques et présentez lui uniquement des chiens en pleine santé et à jour dans leur vaccination.)

La socialisation est importante pour éviter qu’il ne développe un problème d’anxiété par la suite qui serait lié à un syndrome de privation.

Il conviendra bien sûr de l’habituer progressivement à chaque situation et que celle-ci soit positive.

Si vous avez des doutes, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel qui saura vous guider pour bien démarrer cette nouvelle aventure !

Pour aller plus loin

Fiche pratique résumé arrivée du chiot Arrivee chiotArrivee chiot (275.55 Ko)

Apprendre la propreté à mon chiot

Comment apprendre à mon chien à rester seul ?

Le jeu du cherche