InstagramFb

Apprendre la propreté à mon chiot

Vous venez d’adopter un chiot et vous vous demandez comment procéder pour qu’il soit propre ?

Voici quelques conseils pour vous aider dans cette étape.

Qu'est-ce que la propreté ?

Cette question peut vous paraître étrange mais elle a son importance.

Pour nous, un chiot est propre lorsqu’il fait ses besoins à l’extérieur de la maison. Mais qu’en est t’il pour notre petit compagnon ?

Pour lui, la seule règle est de ne pas salir son lieu de couchage et son lieu de repas. Dès qu’il se soulage en dehors de ces endroits, il est propre.

Il y'a donc une grande différence entre notre conception de la propreté et la sienne.

Par chance, nos loulous ont une capacité d’adaptation extraordinaire. On va donc pouvoir leur apprendre à faire leurs besoins à l’extérieur.

Faire preuve de patience

Mon premier conseil est d’être patient et ne pas espérer que cela vienne en 1 jour !

Apprendre la propreté à un chiot demande de la patience, du calme et de la persévérance.

Un chiot de quelques mois ne peut pas se retenir plus de quelques heures (maximum 6 heures la nuit et en journée environ 2/3h au début).

La propreté doit être acquise vers l’âge de 5-6 mois. Jusque-là quelques accidents restent possibles.

Chiot samoyede
Puppy dog
Bichon maltais

Comment agir ?

Le sortir le plus souvent possible.

Lorsque vous êtes chez vous, anticiper les moments où votre chiot aura envie de se soulager pour l’emmener à l’extérieur.

Après chaque repas, moment de jeux, chaque réveil, après qu’il ait bu, emmenez-le tout de suite là ou vous souhaitez qu’il se soulage.

Patientez aussi longtemps que nécessaire et félicitez le chaleureusement une fois l’action terminée.

Attention à ne pas féliciter trop tôt pour ne pas couper l’action --> dès qu’il a terminé et qu’il commence à se relever, c'est le bon moment félicitez le.

Au début il est important de le féliciter à chaque fois et très chaleureusement (n’ayez pas peur du ridicule). A la voix, une caresse, même une friandise si vous souhaitez.

Ainsi il apprendra que c’est très gratifiant de faire ses besoins à l’endroit que vous lui avez proposé.

Emmenez-le régulièrement en promenade pour qu’il découvre de nouvelles odeurs. De plus si d’autres chiens viennent de se soulager cela peut l’inciter à faire de même.

Attention à ne stopper la balade tout de suite après qu’il ait fait ses besoins !

Si à chaque fois qu’il se soulage vous mettez fin à la promenade, il va vite comprendre et la prochaine fois se retiendra pour la faire durer plus longtemps…

De même ne jouez pas dès le début de la balade avec votre chiot sinon il risquerait d'oublier de faire ses besoins.

Si vous êtes en maison, surtout aux beaux jours, même si c’est très tentant de laisser la fenêtre ouverte et de laisser votre chiot faire à sa guise, je vous conseille vraiment de l’accompagner dans le jardin pour pouvoir le félicitez à chaque fois qu’il se soulage à l’extérieur. Sinon il risque d’y avoir un mauvais apprentissage de la propreté.

Comment réagir s'il fait dans l'habitation ?

Il est important de prendre le chiot sur le fait pour intervenir. Sinon, il ne fera pas le lien entre son comportement et votre réaction.

Si vous le voyez se mettre en position au mauvais endroit dites-lui « NON ! » et prenez-le vite dans vos bras pour l'emmener à l’extérieur. Attendez jusqu’à ce qu’il fasse ses besoins et félicitez-le.

S’il a fait en votre absence ou que vous ne l’avez pas vu, la règle est simple : « pas vu, pas pris ». En clair s’il n’a pas fait devant vous on ne dit rien.

Si vous vous fâchez votre chiot ne comprendra pas que c’est lié au fait qu’il s’est soulagé. Vous risquez de développer de l’anxiété et d’aggraver la situation plutôt qu’autre chose.

La conduite à tenir est de faire comme si de rien n’était. Mettez votre chien dans une autre pièce le temps de nettoyer pour ne pas le faire devant lui (il prendrait cela pour un jeu).

Nettoyez avec des produits type vinaigre ou alcool ménager surtout pas de détergents à l’ammoniaque car les urines en contiennent et pourrait l'attirer encore plus.

Astuce :

En votre absence essayer de limiter l’espace de votre loulou. Rappelez-vous un peu plus haut je vous expliquais que pour votre chiot il était propre tant qu’il ne se soulageait pas dans son lieu de couchage ou son lieu de repas. Vous limiterez ainsi les zones qu’il peut salir.

Si vous rencontrez des difficultés dans l’apprentissage de la propreté ou que votre chien n’est toujours pas propre passé ses 6mois, n’hésitez pas à demander conseil auprès d’un professionnel.